lundi 10 décembre 2018

Bilan mensuel - Décembre 2018

Les travaux sur le terrain sont enfin terminés! Je n'ai jamais été aussi heureux de signer un chèque. Cela marque la fin d'une saga qui a duré plusieurs mois et qui a drainé beaucoup d'énergie (et de sous!) Nous avons hâte aux vacances de Noël, dont nous voulons profiter au maximum! Et par profiter, je veux dire dormir le plus qu'on peut.

Voici le résultat de mon bilan financier en date du 1er décembre 2018. Le graphique est normalisé pour que la valeur du mois dernier (le 1er novembre 2018) corresponde à 100%. Le graphique se limite aux derniers 12 mois.



Dans le dernier mois, il y a eu une variation de -5.7%.  Depuis le début de l'année 2018, cela représente une variation de -6.6%.


Transactions du mois
  • Pour les fonds communs de placements (REÉR)
    • Portefeuille Tangerine Croissance d'actions
      • 1er novembre : Achat automatique de 2,21 unités @ 18,13$
      • 16 novembre : Achat automatique de 2,20 unités @ 18,21$
      • 29 novembre : Achat automatique de 2,18 unités @ 18,38$


Ce qui s'est passé dans le mois de novembre
  • Comme je le disais en introduction, les travaux sont terminés, juste à temps pour le début de l'hiver. La chute dans le graphique ci-haut reflète le paiement qui est passé.
    • Nous avons légèrement dépassé le budget initialement alloué, mais nous n'avons pas eu à puiser dans le crédit pour y arriver. Nous n'avons que nous-mêmes à rembourser.
  • J'avais trois payes dans le mois de novembre, ce qui a aidé à limiter la descente de ma valeur nette.

Ce qui s'en vient en décembre
  • Au milieu du mois, je vais recevoir le paiement de mes jours de maladie. Un bon coup de pouce à mettre dans mes économies!
  • D'ici la fin de l'année, nous effectuerons la mise à jour de notre liste de projets à venir. Nous voulons consacrer une partie de nos ressources à l'aménagement extérieur restant, ainsi qu'à l'aménagement d'une salle de lavage et d'une salle de bain au sous-sol. Nous voulons également rembourser plus rapidement notre hypothèque, question de s'en départir plus tôt.


Le temps manque en cette fin d'année. Je vais cependant me reprendre bientôt avec un nouveau billet. En attendant, je vous souhaite de Joyeuses Fêtes et une Bonne Année!


Inscrivez-vous à mon fil RRS, aimez ma page Facebook, suivez mon compte Twitter ou inscrivez-vous aux mises à jour par courriel pour rester à l’affût. Les liens sont également en haut de la page.

jeudi 8 novembre 2018

Bilan mensuel - Novembre 2018

L’hiver est à nos portes. Malheureusement, même après plus d'un mois, on ne peut dire que les travaux à la maison sont terminés. Plusieurs étapes se sont étirées dans le temps et, de plus, des dommages ont été causés au revêtement de la maison par les ouvriers sur le chantier. Nous attendons toujours que cela soit réparé (à leurs frais) mais on se fait constamment dire "la semaine prochaine". À suivre, donc.

Voici le résultat de mon bilan financier en date du 1er novembre 2018. Le graphique est normalisé pour que la valeur du mois dernier (le 1er octobre 2018) corresponde à 100%. Le graphique se limite aux derniers 12 mois.



Dans le dernier mois, il y a eu une variation de -1.9%.  Depuis le début de l'année 2018, cela représente une variation de -0.9%.


Sur le blogue
  • Rien de nouveau en octobre. Je prépare la seconde partie de la série sur mes actifs et passifs, qui portera sur les comptes d'épargne.

Transactions du mois
  • Pour les fonds négociés en Bourse (CÉLI)
    • Portefeuille Vanguard Croissance FNB (VGRO)
      • 9 octobre : Versement de 36,79$ en distributions
  • Pour les fonds communs de placements (REÉR)
    • Portefeuille Tangerine Croissance d'actions
      • 4 octobre : Achat automatique de 2,11 unités @ 18,97$
      • 18 octobre : Achat automatique de 2,19 unités @ 18,27$


Ce qui s'est passé dans le mois de octobre
  • Travaux, travaux, travaux... Quelques dépenses importantes ont eu lieu, notamment l'électricité extérieure et l'installation de pieux vissés. Pour ce qui est du terrassement lui-même, la facture devrait arriver en novembre, lorsque les travaux seront complètement terminés.
  • Une partie de la variation de mon bilan financier vient également de la baisse des marchés boursiers depuis quelques mois. Par exemple, mes placements CÉLI ont baissé de 4% entre le 1er octobre et le 1er novembre. Je ne saurais expliquer la cause de cette baisse, sinon que c'est une correction normale après que les cours aient monté de façon importante depuis le début de l'année.

Ce qui s'en vient en novembre
  • La fin des travaux, je vous en prie!!!
  • Une fois les travaux complétés et la dernière facture payée, nous ferons une mise à jour importante de notre liste de projets à venir. Cette liste nous permet de prévoir les dépenses à l'avance et de mettre l'argent de côté graduellement pour les réaliser.



Inscrivez-vous à mon fil RRS, aimez ma page Facebook, suivez mon compte Twitter ou inscrivez-vous aux mises à jour par courriel pour rester à l’affût. Les liens sont également en haut de la page.

jeudi 11 octobre 2018

Bilan mensuel - Octobre 2018

Le mois commence en force : les travaux de terrassement tant attendus ont débuté le 1er octobre. Nous avons donc à gérer plusieurs intervenants durant ce temps : excavateur, électricien, installateur de pieux vissés. Cela exige d'avoir des yeux tout le tour de la tête pour superviser le tout... et donc à prendre des congés du travail. Alors on prend une grande respiration et on se dit d'ici la fin du mois tout devrait être revenu au calme!

Voici le résultat de mon bilan financier en date du 1er octobre 2018. Le graphique est normalisé pour que la valeur du mois dernier (le 1er septembre 2018) corresponde à 100%. Le graphique se limite aux derniers 12 mois.


Dans le dernier mois, il y a eu une variation de -7.0%.  Depuis le début de l'année 2018, cela représente une variation de +1.0%.


Sur le blogue


Transactions du mois
  • Pour les fonds communs de placements (REÉR)
    • Portefeuille Tangerine Croissance d'actions
      • 6 septembre : Achat automatique de 2,09 unités @ 19,16$
      • 20 septembre : Achat automatique de 2,08 unités @ 19,23$


Ce qui s'est passé dans le mois de septembre
  • Nous avons commencé les dépenses associées à la reprise des travaux de terrassement, en particulier l'achat des pierres qui servirons pour les escaliers et les pas japonais. Des pierres de qualité, de la bonne taille et de la bonne forme, ce n'est pas donné... La facture de quelques milliers de dollars est une bonne explication pour la baisse du bilan financier de ce mois-ci!
  • Nous avons également acheté un évier pour notre grand garde-manger. Il resterait un comptoir à acheter et quelques tablettes. Nous aurons alors le nécessaire pour terminer cette section de la maison, mais nous ne sommes pas trop pressés de se lancer dans un autre gros projet!

Ce qui s'en vient en octobre
  • Les travaux ayant débuté le 1er octobre, on peut s'attendre à ce que ça soit complété très bientôt.
    • Une portion des dépenses associées à ce projet sera mise sur la marge de crédit que nous avons contractée le mois dernier. À un taux de 6.05%, ce n'est pas aussi élevé qu'une carte de crédit, mais c'est quand même une épine sous le pied que nous voudrons retirer assez rapidement.
  • Parlant de marge de crédit, j'ai reçu dernièrement un courriel de la part de la banque, concernant le fait qu'un planificateur financier m'avait été assigné. Cela peut représenter une opportunité de faire un tour complet de nos finances et de s'ajuster selon nos objectifs. Nous regarderons cela avec attention prochainement.
  • Une fois les travaux terminés, retrouverons-nous Julie, notre marmotte adorée? Croisons-nous les doigts!



Inscrivez-vous à mon fil RRS, aimez ma page Facebook, suivez mon compte Twitter ou inscrivez-vous aux mises à jour par courriel pour rester à l’affût. Les liens sont également en haut de la page.

vendredi 14 septembre 2018

Actifs et Passifs 1 - La maison

Je parle souvent de mon approche en matière d'investissement, ainsi que des comptes enregistrés comme le REÉR et le CÉLI. Je rapporte à chaque mois l'état de ma valeur nette relative ainsi que les diverses transactions que j'effectue dans mes portefeuilles de placements. Mais qu’est-ce qui aiguille mes décisions?  

J'ai donc décidé de faire un tour global de mes avoirs, pour vous informer de l'état de la situation ainsi que des choix et décisions que j'ai pris pour en arriver là.  

Le premier billet de la série porte ce qui est à la fois notre plus gros actif et notre plus important passif : la maison. 



Louer ou acheter?

Bien que cela fait deux ans que nous sommes dans notre maison, le projet a commencé il y a bien plus longtemps. Dès 2013, nous avions commencé à nous questionner sur ce que nous voulions : un loyer, un condo, une maison? Alors que pour certains l'immobilier est la seule voie vers la richesse, d'autres ne sont pas d'accord. C'est une question très subjective. Nous avons finalement opté pour une maison, car nous désirions vivre dans un endroit plus tranquille que la ville.

Ensuite, maison existante ou maison neuve? En 2014, nous avons visité un condo en ville ainsi que trois maisons en banlieue et vu une panoplie de photos sur Internet. Nous nous sommes vite aperçus que ce qui est sur le marché aujourd’hui n’est pas très facile d’entretien. Pour plusieurs maisons, la toiture, les fenêtres et même l’extérieur était à refaire. Lors des visites, nous avons pris conscience que plusieurs maison avaient des problèmes de tuyauterie ou des improvisations électriques ou même architecturales sortant de l’imagination souvent un peu trop fertile d’un ancien propriétaire. Cela pourrait faire craindre le pire. Nous souhaitions un endroit à notre goût, qui nous ressemble et qui ne nécessite pas d'extensives rénovations pour y arriver. Nous avons donc décidé d’y aller avec une maison neuve! Nous avons alors débuté nos démarches avec Maisons Laprise. 


Le déroulement du projet

C'est en 2015 que nous avons donc acheté notre beau terrain boisé à Stoneham. Notre idée était de considérer le terrain comme la mise de fonds de l'hypothèque. Après avoir magasiné auprès de plusieurs institutions financières, nous nous sommes aperçus que certaines ne prêtent pas pour les constructions neuves, ou alors elles le font à des taux exorbitants. La décision n’a pas été très difficile; étant donné que notre besoin était très précis, l'hypothèque de construction de la Banque de Montréal était la meilleure solution pour nous à ce moment.

Contrairement à une hypothèque traditionnelle, l'hypothèque de construction est constituée de déboursés progressifs. C'est un grand défi de planification car les fonds ne sont débloqués par la banque qu'une fois certains travaux très spécifiques complétés. Le problème, c'est que les entrepreneurs veulent souvent se faire payer avant ! Nous avons donc dû gérer cela avec de la liquidité, une carte de crédit, une marge de crédit et beaucoup de discussions et négociations. 

À un moment donné, les travaux étaient complétés selon notre constructeur, mais n'étaient pas à notre goût : des poutres qui pourrissent au plafond, ce n'est pas ce qu'on appelle quelque chose de complété! Ils nous ont alors menacé de contracter une hypothèque légale sur notre maison : en termes clairs, ils auraient pu nous obliger à revendre la maison pour se faire payer! En réponse, nous avons payé puis enclenché les démarches avec Garantie Construction Résidentielle. Le problème s'est "magiquement" réglé dans les semaines qui ont suivi. Les voies légales sont souvent très compliquées mais pas avec GCR, semblerait-il.



La situation actuelle

Nous avons déménagé à l'automne 2016 et les travaux ont été officiellement complétés par les constructeurs au début de l'année 2017. Depuis, nous économisons de façon périodique pour réaliser d'autres travaux dans la maison, comme le terrassement ou finir le sous-sol.

Dans mon bilan mensuel, je tiens compte de la valeur marchande de la maison, telle qu'évaluée par la banque au début du projet. La contrepartie est évidemment le solde restant sur notre hypothèque.

Les déboires de l'hypothèque de construction ne sont plus qu'un mauvais souvenir et nous payons nos mensualités de façon normale. Au départ, notre amortissement était de 25 ans. Nous avions choisi un taux d'intérêt fixe pour 5 ans à 2.54%, question d'avoir quelque chose de stable qu’on puisse gérer sans tracas pour débuter. Lors du renouvellement, le potentiel de mauvaises surprises sera moins élevé que lors de l’achat, nous pourrons peut-être nous diriger vers un taux variable. Entre temps, une mise de fonds additionnelle durant la dernière année a permis de réduire l'amortissement à un peu moins de 21 ans.

Dans 3 ans, nous aurons à renégocier notre hypothèque : nous verrons alors quelle banque nous offrira le meilleur taux et les meilleures conditions. Historiquement, les taux variables ont permis d'économiser en frais d'intérêts dans 90% des cas. La situation économique est un peu différente maintenant, mais le principe devrait être le même.

En attendant, nous pouvons profiter de la tranquillité de la vie à la montagne et de notre terrain grouillant de vie, avec les oiseaux et les animaux qui viennent nous rendre visite de temps à autres!